Hej ! Hallå !

Cela fait quelques mois qu’avec Laure nous planifions une petite balade de quelques jours dans un pays scandinave. Une fois les congés acceptés nous voici à bûcher sur l’organisation de ce joli voyage. Dans un premier temps, il nous a fallu déterminer le lieu. Copenhague ! Cette ville attise notre curiosité de par sa culture, son histoire et son climat. Puis rapidement la ville de Malmö en Suède fut également envisagée. Sa proximité et la facilité pour s’y rendre (mais surtout l’itinéraire utilisé) nous plaît. Et c’est alors qu’il nous sembla impossible de visiter une partie de la Suède sans en découvrir sa capitale !

Cela fait quelques mois qu’avec Laure nous planifions une petite balade de quelques jours dans un pays scandinave. Une fois les congés acceptés nous voici à bûcher sur l’organisation de ce joli voyage. Dans un premier temps, il nous a fallu déterminer le lieu. Copenhague ! Cette ville attise notre curiosité de par sa culture, son histoire et son climat. Puis rapidement la ville de Malmö en Suède fut également envisagée. Sa proximité et la facilité pour s’y rendre (mais surtout l’itinéraire utilisé) nous plaît. Et c’est alors qu’il nous sembla impossible de visiter une partie de la Suède sans en découvrir sa capitale ! Et après quelques recherches sur la faisabilité, Stockholm était dans la course ! Désormais, ce petit weekend semblait être un n’importe quoi, mais à nous de l’organiser correctement afin que tout puisse rentrer décemment dans ce courrier lapse de temps. Et c’est ce qui a occupé pas mal de nos soirées entre le 20 octobre (date de création du document) jusqu’au quelques jours précédents le départ. Notre document est consultable ici https://goo.gl/bp5EZG 

Organisation

Pour l’organisation nous avons principalement utilisé Google Docs et Google Sheet afin de travailler simultanément sur un même document ou tableau. Ainsi que Google Maps pour la réalisation des cartes, des itinéraires et sur place grâce aux cartes hors lignes.
flag

PARIS 🇫🇷

Départ de la maison

03h00 — Le réveil sonne après seulement 3h de sommeil, c’est dur ! Mais une belle journée se profile. 😀 En partant, nous rencontrons quelques problèmes de portail à cause de l’énorme épaisseur de neige, mais fort heureusement, ce fut le seul ennui qu’elle nous posa.

03h50 — Nos bagages sont chargés dans la Clio, nous avons environ 50 minutes de route (glissante) à parcourir afin d’arriver au parking de l’hôtel où nous devons déposer la voiture.

04h55 — l’avance prévue n’est pas de trop, nous avions rendez-vous à 5h à l’hôtel Mercure afin d’y déposer la voiture.

Cependant, la navette menant au terminal 2 ne passe qu’à 5h23. Pas bien grave, nous avons encore du temps et le trajet entre l’hôtel et l’aéroport n’est pas long.

flight_takeoff

PARIS 🇫🇷

Aéroport Roissy Charles de Gaulle (CDG)

05h45 — Arrivé au Terminal 2D, après vérification sur l’affichage des vols, le notre (EZY3823) est à l’heure, enregistrement comptoir 9 et embarquement porte 56, on fonce !

À noter qu’à cette heure, la compagnie EasyJet est très présente !

Les bagages sont enregistrés, il ne reste plus qu’à passer le security check avant d’accéder aux salles d’embarquement. Une étape que je redoute toujours car je voyage avec du matériel photo, il y a 4/5 batteries, des piles, des objectifs, télécommande, disque dur et tout plein de choses comme ça dans le sac. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de devoir le vider en quasi-totalité, prenant un temps incroyable (puisqu’il faut tout ranger après…) Mais pas le choix. Et finalement l’agent m’invite à enlever simplement quelques objectifs et quelques trucs, rien de méchant en soit. Mais ce fut Laure, contre toute attente, qui fut la plus embêtée. Lors de son passage, le portique de sécurité s’est allumé comme un sapin de Noël ! 😂 Bracelets, ceinture, montre… pas de chance ! Mais après un contrôle plus sérieux des agents, Laure est libérée alors filons vers la porte d’embarquement D56.

06h30 — l’embarquement s’effectue pile à l’heure, nous sommes au rang 31 de notre Airbus A320, c’est à dire, tout, tout, tout au fond. Pas de hublot… triste. Mais l’hôtesse de l’air nous invita à nous installer quelques rangs plus hauts afin que ce soit plus agréable. Impec !

J’ignore où notre avion est stationné, mais il fallut plus de 30 minutes pour arriver… À l’air de dégivrage ! Une étape que je n’avais jamais vue. C’est assez curieux la manière dont les équipes procèdent pour répandre la protection sur l’avion. Cependant, nous qui, quelques minutes auparavant, étions contents de retrouver un hublot, le voici complètement brouillé par le liquide dégivrant. Tant pis.

07h45 — Décollage, enfin ! Mais quel bonheur d’admirer ce magnifique lever de soleil !

flight_land

DANEMARK 🇩🇰

Københavns Lufthavn, Kastrup (CPH)

09h15 — Nous venons d’atterrir à Copenhague ! Le temps est nuageux, mais qu’importe, nous sommes arrivés ! 😃 L’aéroport n’est pas très grand et confère l’impression que nous sommes dans une petite localité du bout du monde.

Après avoir longuement attendu nos valises au tapis indiqué, un couple de Français ayant voyagé dans le même appareil est venu nous informer que les valises de notre vol étaient détourées vers un autre tapis. Zut. Merci messieurs dames ! Quelques mètres plus loin, il restait que nos deux valises sur le tapis, faciles. 😂

Au complet, nous partons en direction de la gare afin de gagner le centre de Copenhague. Heureusement que l’anglais est disponible sur les bornes à billets, et surprise, comme nous l’avions remarqué lors de la réservation du train entre Malmö et Stockholm lors de l’organisation du voyage, les tarifs jeunes sont vraiment avantageux et accessibles sans carte particulière. Cool !

Une fois notre billet en main nous demandons conseil auprès d’une femme du personnel pour trouver le bon endroit où se diriger.

Sur le quai, pas de validation de tickets ou de contrôle, trop simple pour nous qui cherchons à tout prix à valider notre billet.

Le train à une drôle de tête, mais le confort est remarquable, c’est spacieux, propre et moelleux.

train

COPENHAGUE 🇩🇰

Gare Centrale de Copenhague

Seulement 20 minutes de train séparent l’aéroport et la gare de København H. Cependant, København H est la gare où nous devions effectuer une correspondance avec le métro A, mais lors de la prise du ticket à la borne tout à l’heure, je me suis emmêlé les pinceaux. Tant pis, nous descendons et effectuerons ces 40 minutes de trajet à pied. Après tout, c’est mieux, ça nous permet de visiter la ville plus tôt que prévu. 😜 Soulignons que la gare est superbe et bien que ce soit une gare centrale, elle n’est pas démesurée comme dans certaines grandes villes.

Sorti de la gare, on s’aperçoit rapidement que les rues sont larges et que le temps octroyé aux piétons pour traverser est olympique ! Puis ce sont les vélos qui nous font comprendre que leur place est proéminente dans la ville et tout comme à Amsterdam, ils sont prioritaires sur tout.

hotel

Hotel Copenhagen Island

Kalvebod Brygge 53, 1560 København

Arrivés à l’hôtel, nous découvrons avec plaisir le style contemporain du bâtiment. De l’eau citronnée est en libre-service dans le hall, les fauteuils sont cool et notre chambre l’est tout autant ! 😀

Nous avons déposé nos valises à l’hôtel, à nous la ville ! 😃

Un des premiers bâtiments que nous croisons est un peu particulier. Il s’agit en réalité d’un lieu accueillant des expositions diverses et variées.

place

Rådhuspladsen

Nous repassons dans le quartier de la gare, puisque celui-ci se trouve entre notre hôtel et le centre de Copenhague. Après avoir contourné le Parc d’attractions Tivoli, nous arrivons sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Copenhague. Un endroit vaste est animé aux différentes statues de dragon.

Nous arrêtons de flâner sur la place pour nous engouffrer dans la Strøget, la rue commerçante tant réputée ici. Et nous n’avons pas été déçus, pleins de boutiques plus ou moins jolies, mais plein de boutiques quand même 😜 ce n’est clairement pas l’endroit le plus authentique de Copenhague, mais c’est assez sympa d’y passer. Et après seulement quelques dizaines de mètres, une boulangerie nous fit de l’œil ! Plein de pâtisseries alléchantes en vitrines, c’est donc sans hésiter que nous craquons pour un Giffel et un Kanelsnegl. Je reconnais ne pas être un grand fan de cannelle, néanmoins leurs pâtisseries (très fortes en goût) sont tout bonnement délicieuses !! 😯 D’apparence proche du pain aux raisins et du pain au chocolat, elles n’ont strictement rien à voir, de la pâte à la garniture.

free_breakfast

Lagkagehuset

Frederiksberggade 21, 1469 København K, Danemark

Nous continuons de remonter Strøget et ses centaines de magasins. Parfois l’architecture nous rappelle beaucoup celle de Belgique ou des Pays-Bas, par moment c’est déroutant.

Peu de temps après nous, bifurquons sur Købmagergade afin de se perdre davantage dans les rues de Copenhague 😜

Une colossale bâtisse est prostrée à une intersection à laquelle nous arrivons. Il s’agit de la Trinitatis Kirke et de sa Rundetårn.

Après quelques photos de cet édifice, nous changeons à nouveau de cap en prenant Krystalgade.

book

københavns Hovedbibliotek

Krystalgade 15, 1172 København

C’est en passant devant une jolie bibliothèque que notre curiosité nous poussa à y faire un petit tour discrètement afin d’y voir l’intérieur. Mais la surprise fut considérable. L’intérieur est clair et contemporain. C’est impressionnant, paisible… wow !

Nous terminons notre petit tour sans trop y déranger les gens qui y travaillent consciencieusement (ou pas)

À quelques pas de la bibliothèque, un bar (sûrement marseillais) nous fait sourire. La pétanque au Danemark, c’est bien la dernière chose à laquelle nous aurions pensé !

local_florist

Botanisk Have

Gothersgade 128, 1123 København K

Nous voici maintenant au Botanisk Have, autrement dit, au Jardin Botanique de Copenhague. Un endroit riche de par sa diversité. Il compte non moins de 27 serres et referme plus de 11 000 espèces différentes ! L’endroit est paisible et possède quelques jolies statues, dont la Diane de Versailles et le lanceur de disques qui sont de loin celles que j’ai préférés ! Les bassins, eux, sont pris dans la glace. Les pauvres petites mouettes et canards peinaient à se mouvoir sur la banquise.

Après un bref tour aux abords du Statens Naturhistoriske Museum et ses Dinosaur Familier, nous reprenons notre chemin le long de Øster Voldgade.

place

Nyboder

En continuant sur le gros axe, nous passons également par Nyboder, des lignées interminables de maisons militaires. C’est impressionnant la répétition exacte de ces bâtisses ! J’ignore combien de logements cela représente, mais c’est… wow ! Leur couleur aussi est jolie, ce rouge orangé est chaleureux.

place

Langelinie

Langeliniekaj 2, 2100 København

Nous y sommes ! Le point le plus éloigné de notre périple, Langelinie, une digue où se trouvent quelques boutiques au look très portuaire. Un endroit sympa, mais difficile lorsque nous y étions en raison du vent et des basses températures. Nous sommes revenus sur nos pas lorsque nous nous sommes aperçus que la Petite Sirène que nous cherchions était dans notre dos ! Mais pas de regrets, cette digue est vraiment agréable.

Il est 13h30, nous souhaitons déjeuner au Toldboden que nous croisons à ce moment-là, mais un serveur nous informa que les cuisines ont cessé le service. Déjà ?! Mais ?? 😱 Pas grave je pris Google maps pour trouver un point de restauration… Et…. bah pas grand-chose. Nous sommes surpris des faibles amplitudes et des horaires des restaurants… Soit. Nous irons à une supérette un peu plus loin dans l’idée de trouver un sandwich et des gâteaux.

Sur le chemin nous passons par la fontaine de Gefion et l’église Saint Alban de Copenhague.

shopping_cart

Føtex food

Rolighedsvej 11, 1958 Frederiksberg

Le ventre commence à devenir grincheux, il est temps de déjeuner un petit truc, et malgré les prix exorbitants (2.90€ la bouteille de San Pellegrino 1L) nous réussissons à trouver quelques trucs pour pas trop chers. Je pris un panini et Laure un Kæmpe snegl. En vitrine d’énormes pâtisseries, les Kanelstang m’ont presque fait hésiter, mais je n’en ai pas eu le courage. 😂

Assis sur un petit banc non loin du Kastellet, nous entamons nos victuailles. Heureusement que Laure n’a pas pris de panini, il est délicieux, mais très relevé !! Moi-même qui suis habitué, il me donna chaud (c’est peu dire, nous mangeons dehors par -4°C) 😂

Un gros canard bien dodu est venu nous tenir compagnie, par intérêt (?), mais le pauvre, nous n’avons pas été très généreux avec lui ni avec ses congénères !

account_balance

Amalienborg 

Amalienborg Slotsplads 5, 1257 København K

Aussitôt arrivés sur cette place, nous avons été surpris d’y trouver des gardes royaux.

Un groupe de touristes françaises nous fit éclater de rire. Une des filles s’approcha trop près d’un des gardes en poste afin de faire un selfie, mais visiblement, ce dernier n’a pas trop apprécié et s’est mis à lui hurler dessus ! La fille, surprise, hurlant à son tour fit rire pas mal de personnes témoin de la scène. 😂

Et ce fut à notre tour d’être surpris quand trois gros véhicules noirs sont passés très près de nous dont deux sont entrés dans un des palais de la place. Était-ce un membre de la famille royale, nous n’en savions malheureusement rien.

Toutes ces aventures sont marrantes, mais rappelons que la place d’Amalienborg est la place royale composée de quatre palais servant de résidence d’hiver à la famille royale du Danemark. Et dernière petite information amusante, la statue équestre siégeant au centre de la place est l’œuvre d’un sculpteur français représentant Frédéric V du Danemark.

Nous avons passé pas mal de temps sur la place. Cet endroit nous a captivés. Mais l’inconvénient c’est que nous nous sommes fait surgeler sur place ! Alors rien de plus tentant qu’une boisson chaude prise sur le port, face à l’Opéra de Copenhague. Le petit café ambulant est juste génial et le Thé chaï est à tomber par terre !! Puis en plus de cela, la dame est super sympa, avec le sourire et la bonne humeur malgré ce froid.

Nous continuons le long du port en dégustant notre délicieuse (et gourmande) boisson.

favorite_border

Nyhavn ❤️

Quelques rues après, nous arrivons dans le plus grand hasard, dans le quartier de Nyhavn. Un quartier très coloré et romantique à souhait. Des cœurs partout, de l’amour scellé par de nombreux cadenas accrochés aux ponts, des petits commerces mignons, un endroit vraiment chouette !

J’ignore si le froid nous a congelé les neurones à ce moment-là, mais nous n’avons pas davantage visité ce joli quartier et avons continué notre chemin après quelques photos. Shame.

Eh bien nous continuons à déambuler dans les rues en direction de l’hôtel.

Nous sommes arrivés à l’hôtel, il est 17h30 et il fait nuit, le soleil se couche tôt, c’est perturbant, car Copenhague n’est pas si loin de Paris que ça… Mais il n’est pas l’heure de dormir ! Nous avons prévu de dîner pas trop tard cette fois afin de ne pas nous faire avoir comme à midi. Et grâce à l’application LaFourchette, nous avons réussi à réserver dans un resto avec une remise de 30% ! Oh yeah ! 😜

C’est en transport que nous nous y rendons. Pour cela, nous expérimentons le bus et grâce à l’application Citymapper, nous avons pu trouver le bon bus pour nous rendre au bon endroit ! 😃

restaurant_menu

Amadeus

Store Kongensgade 62, 1264 København

L’Amadeus, un petit restaurant situé à la limite des quartiers d’Amalienborg-Nyhavn et du Centre. L’ambiance est cosy, bougies et belles nappes, c’est un bel endroit. Ce que nous y mangeons est à la hauteur du reste. De très belles et savoureuses assiettes nous sont servies. Laure à opté pour les Braised Guinea Fowl leg avec une crème brûlée (ainsi dit en danois visiblement) et pour ma part un Rack of Lamb et une Cheese plate. Et pour être tout à fait honnête, c’est un régal ! Les plats sont accompagnés d’un risotto au parmesan à tomber ! 😍 vraiment super ! Sur la planche de fromages, des fromages locaux, mais aussi du brie ! Curieux haha.

Et une fois de plus nous nous sommes fait surprendre par les coutumes horaires différentes et sommes sortis à 22h du restaurant en étant les grands derniers 😱

Après ce délicieux dîner, nous trouvons qu’il est encore tôt alors nous en profitons pour aller nous balader et prendre quelques photos. 🙂

Notre interrogation quant au système d’éclairage public trouve sa réponse la nuit tombée. Les petites lampes suspendues éclairent parcimonieusement les rues. Mais confère une ambiance tout autre.

Un faisceau laser vert traverse le ciel de Copenhague ce soir, mais malgré de nombreuses recherches, nos questions sont restées sans réponses.

Il est minuit, quand après une bonne marche, nous arrivons à l’hôtel. Il fait très froid et nous commençons à fatiguer. Cette journée est à rallonge, nous sommes debout depuis 3h de cette même journée ce qui représente tout de même une journée de 21h ! Dodo bien mérité !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments